Ces dernières années, des événements successifs tels que le mouvement des gilets jaunes, la crise sanitaire liée à l’épidémie mondiale de COVID 19 et la crise climatique semblent avoir marqué une accélération dans l’évolution des pratiques des individus. Ces évènements viennent réinterroger nos approches traditionnelles dans l’étude d’un phénomène. L’enjeu de cet atelier « métier » est de se familiariser avec des méthodes quantitatives et qualitatives qui permettent d’appréhender les modes de vie en pleine mutation.  
 
L’atelier se déroulera en coproduction avec les participants selon le format d’un serious game (cartes et plateau de jeu inclus !).
Temps 1 / Introduire une définition des modes de vie. Enoncer les objectifs et règles du jeu.

 

Temps 2 / Chaque table est amenée à construire et proposer un protocole d’étude

à partir d’un contexte donné : problématiser, angler l’étude, définir les méthodes d’analyse à partir d’un panel de retours d’expériences, faisant également appel aux expériences des participants. Il s’agit d’échanger sur les avantages, les limites, les besoins d’évolutions des outils et méthodes d’observation des modes de vie.
Temps 3 / Synthèse par les pilotes-animatrices

Un atelier participatif piloté et animé par Marie Molinier (AUAT) et Claire Gellereau (AUAT).

Atelier piloté par l'AUAT et la FNAU

Partagez !